Comment installer correctement sa pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur (PAC) est un dispositif de chauffage performant. Elle se présente sous deux versions : le modèle air-air et la variante air-eau. Pour maximiser ses fonctions, il est important de respecter le mode d’installation qui varie d’une version à une autre. Quelles sont les conduites à tenir pour installer correctement les différents types de pompes à chaleur ?

Les étapes à suivre pour mettre en place une PAC air-air 

La pompe à chaleur est équipée d’outils tels que l’unité intérieure, l’unité extérieure, la goulotte et le fluide frigorigène. Pour réussir à la poser, chaque élément doit respecter un positionnement précis. 

A lire aussi : Serrurier à Virton : vérifiez sa disponibilité avant de l'engager

En prenant la peine de voir ce site, vous découvrez que la distance entre les deux unités est la première étape requise. Avec la PAC air-air, l’unité intérieure doit se retrouver à proximité de la seconde. La distance maximale permise est de 20 mètres. Ainsi, il n’y a aucune déperdition thermique et l’appareil consomme moins d’énergie. 

Une fois, les deux unités bien installées, il faut créer la communication entre elles avec la goulotte passée dans le mur. Cela permet le passage de la chaleur d’un caisson à un autre. 

En parallèle : Guide simplifié pour achat ampoule internet

Pour faciliter le transfert de température, un raccord est important. Le fluide frigorigène s’en sert pour assurer ses fonctions. Néanmoins, l’ensemble du dispositif ne doit pas être un agent responsable de la pollution sonore. 

Installation d’une pompe à chaleur air-eau

À l’instar de la première variante, la pompe à chaleur air-eau exige une proximité des deux unités. Le caisson extérieur doit se retrouver dans un espace qui offre des conditions thermiques maximales. Cette précaution permet à la machine de capter la chaleur suffisante. 

S’il y a un système central de chauffage du bâtiment, il est possible de relier la PAC air-eau à celui-ci. C’est d’ailleurs la meilleure option. En analysant les dispositions à prendre ici, il faut reconnaitre que l’installation est relativement contraignante. Voici le reste des précautions à prendre : 

  • connaître correctement les caractéristiques de la PAC air-eau à poser ;
  • savoir si l’espace du bâtiment et la région sont propices ;
  • avoir une idée sur les autres dispositifs de chauffage présents et ceux qui peuvent s’ajouter ;
  • maîtriser les équipements électriques.

La prise en compte de ces aspects permet une installation facile de la pompe à chaleur air-eau. 

Les autres informations importantes à savoir

Depuis janvier 2015, la législation est stricte sur l’installation de la PAC. La loi interdit à tout particulier de monter les différents équipements d’une pompe à chaleur. Toute personne qui va à l’encontre de cette décision sera le seul responsable des déconvenues. 

La meilleure démarche consiste à faire appel à un professionnel. Un expert dispose de toutes les compétences et les qualifications pour réussir l’installation d’une pompe à chaleur. 

Grâce à certaines qualifications, les ménages ont même la possibilité de bénéficier des aides financières octroyées par l’État. La certification RGE obtenue par l’artisan sollicité est une garantie qu’il maîtrise tous les procédés pour empêcher que le fluide frigorigène devienne un polluant.