Quelles plantes choisir pour un bassin de jardin ?

Les plantes aquatiques aident à créer un écosystème équilibré dans un bassin de jardin. Elles servent à filtrer l’eau, produire de l’oxygène et égayer le paysage. Cependant, toutes les espèces ne conviennent pas. Il faut donc choisir les plantes en fonction de la taille du bassin, de son exposition et des espèces de poissons présentes. 

Les différents types de plantes aquatiques

Les plantes aquatiques se répartissent en trois grandes catégories. Chacune présente des intérêts spécifiques pour un bassin de jardin. Des informations utiles sont disponibles sur potiblog Parmi les plantes flottantes, vous avez les nénuphars et les lentilles d’eau. Elles vont tapisser la surface de l’eau et offrir de l’ombre en été. Elles constituent un gîte important pour la faune aquatique grâce à leurs larges feuilles. Les plantes submergées à feuilles immergées vont redonner de l’oxygène à l’eau du bassin par photosynthèse. Elles ont la capacité de filtrer naturellement l’eau en absorbant une partie des éléments nutritifs. Vous pouvez disposer des plantes émergentes le long du bord du bassin. Les iris ou les scirpes vont égayer le paysage avec leurs fleurs colorées. 

A découvrir également : Comment vendre sa maison plus cher ?

Organiser les plantes aquatiques dans le bassin

L’organisation et la disposition des plantes aquatiques dans un bassin est importante pour créer un ensemble harmonieux. Il est conseillé d’associer les plantes en fonction de leurs besoins en luminosité. Les plantes flottantes se développeront au centre du bassin où la luminosité est la plus forte. Quant aux plantes submergées, elles s’épanouissent dans des zones plus ombragés. Dans tous les cas, il est judicieux de regrouper les plantes d’une même catégorie. Elles forment ainsi des massifs homogènes. Cette mise en place par zones bien délimitées permet de créer différents milieux propices à une plus grande biodiversité. Vous avez une zone flottante au centre abritant des pontes de grenouilles et têtards. Vous avez également une zone submergée et une zone marginale le long du bord attirant les poissons, les larves d’odonates et d’autres invertébrés.

Conseils de mise en place des plantes     

Une bonne mise en place les plantes aquatiques dans son bassin assure leur bonne croissance et leur pérennité. Il faut respecter la profondeur d’implantation recommandée pour chaque espèce. Les plantes flottantes les nénuphars n’ont besoin que de quelques centimètres d’eau sous leur rhizome. Pour les plantes submergées, il faut 50 cm à 1 m d’eau pour les planter. 

Sujet a lire : Quel est le budget nécessaire pour installer une climatisation chez vous ?

Le pot de plantation peut permettre d’ajuster la profondeur si besoin. Pour les plantes flottantes, l’utilisation de supports spécifiques au fond du bassin est conseillée. Des pots immergés, des cailloux empilés ou des grilles plastiques permettent de maintenir le rhizome à la bonne profondeur et d’éviter qu’il ne s’enfouisse dans la vase. 

Un entretien régulier est nécessaire pour assurer la bonne santé des plantes aquatiques. Il s’agit notamment : 

  • de tailler régulièrement les plantes flottantes et submergées ; 
  • d’éliminer les feuilles mortes en surface ; 
  • de diviser les touffes de plantes émergentes ; 
  • de contrôler l’apparition de maladies ou d’algues filamenteuses.