Quel scotch de masquage correspond à votre travail ?

Qu’est-ce qui est essentiel pour un artiste peintre ? Bien sûr, la peinture et les pinceaux sont en tête de liste. Cependant, l’importance du ruban adhésif de masquage ne doit pas être sous-estimée. Et il existe une multitude de variations colorées dans ce domaine. Mais sont-ils tous pareils ? Absolument pas ! Dans cet article, nous vous orienterons à travers les types les plus couramment utilisés et vous fournirons des conseils pour prévenir les infiltrations de peinture sous votre ruban.

Quel ruban de masquage faut-il choisir ?

Pour des travaux de peinture intérieure basiques, optez simplement pour un scotch peinture adapté au support. En général, c’est l’option la plus économique et elle adhère efficacement pendant quelques jours.

A voir aussi : Quel est le poids idéal pour 1m60 ?

Pour ceux qui recherchent un niveau de professionnalisme et d’élégance supérieur, il existe le ruban jaune en papier de riz. Son adhésif est plus résistant aux rayons UV, réduisant ainsi le risque de durcissement. Cette caractéristique lui permet de maintenir une excellente adhérence sur une plus longue durée sans compromettre la qualité et sans laisser de résidus collants. 

De plus, il offre une meilleure protection contre les éventuelles bavures de peinture, ce qui est certainement un objectif à éviter. Si vous prévoyez de travailler à l’extérieur, même par temps pluvieux ou difficile, il est recommandé d’opter pour le ruban vert en polyéthylène, qui est une forme de plastique.

En parallèle : Remplacez au plus vite votre serrure avec le serrurier à Paris 11

Comment utiliser un ruban de masquage avant de la peinture ?

Pour une peinture précise et minutieuse, commencez par préparer la surface. Lorsque vous travaillez sur une surface irrégulière, il y a un risque accru que la peinture s’infiltre derrière le ruban. Assurez-vous de nettoyer la surface avant d’appliquer le ruban, en évitant les zones excessivement humides, grasses ou poussiéreuses. 

Il est judicieux de faire un test préalable avec le ruban sur un endroit peu visible pour vous assurer qu’il convient à la surface en question. Évitez de trop étirer le ruban avant de l’appliquer, car cela pourrait provoquer des renflements et permettre à la peinture de s’infiltrer en dessous.

Utilisez du ruban étroit, généralement de 19 à 38 mm, pour masquer les petits éléments tels que les interrupteurs. Pour délimiter de grandes zones de couleur, optez plutôt pour un ruban plus large de 50 ou 70 mm. Privilégiez de longs morceaux de ruban pour faciliter la création de lignes droites lorsque vous peignez. Le ruban de masquage a généralement un pouvoir adhésif léger par défaut. 

Assurez-vous donc d’appuyer fermement le ruban sur la surface avant de commencer à peindre. Pensez à couvrir des zones plus vastes pour éviter les éclaboussures de peinture sur des meubles tels que canapés ou tables. Vous pouvez utiliser des solutions pratiques comme des housses pour meubles et des coiffes de protection. Protégez également le sol en utilisant des morceaux de carton ou des intercalaires.